Bibliographie sur Syméon Seth

Éditions imprimées et traductions :

  • Conspectus rerum naturalium/Synopsis physicorum et philosophorum dogmatum

Éd. : A. Delatte, Anecdota Atheniensia et alia, t. II, Liège-Paris, 1939, p. 17-89.

  • De utilitate corporum celestium

Éd. : A. Delatte, Anecdota Atheniensia et alia, t. II, Liège-Paris, 1939, p. 91-126.

  • Syntagma de alimentorum facultatibus

Éd. et tr. lat. : Συμεῶνος μαγίστρου Ἀντιοχείας τοῦ Σηθὶ, σύνταγμα κατὰ στοιχεῖον, περὶ τροφῶν δυνάμεων, chez Michel Isingrin, Bâle, 1538, p. 2-99.

Tr. lat. : Simeonis Sethi Magistri Antiochiae Syntagma per elementorum ordinem, De alimentorum facultate ad Michaelem Ducam Imperatorem à Lilio Gregorio Giraldo Ferrariense olim latinitate donatum. Nunc vero per dominicum Monthesaurum Veronensem correctum et pene reformatum, chez Peter Perna, Bâle, 1561.

Éd, tr. lat. et com. par Martin Bogdanus : Συμεῶνος μαγίστρου Ἀντιοχείας τοῦ Σηθὶ, σύνταγμα κατὰ στοιχεῖον, περὶ τροφῶν δυνάμεων ; Symeonis Sethi Magistri Antiocheni volumen de alimentorum facultatibus iuxta ordinem literarum digestum, ex duob. Bibliothecae Mentelianae MM.SS. Codd. emendatum, auctum, et Latina versione donatum, cum difficilium Locorum explicatione, chez Mathurin Dupuis, Paris, 1658.

Éd. : B. Langkavel, Symeonis Sethi Syntagma De Alimentorum Facultatibus, Leipzig, 1868.

Tr. fr. : M. E. P. L. Brunet, Syméon Seth, médecin de l’empereur Michel Doucas. Sa vie-son œuvre. Première traduction en français du traité « Recueil des propriétés des aliments par ordre alphabétique », Bordeaux, 1939.

  • Stéphanitès kai Ichnélatès

Éd. : L.-O. Sjöberg, Stephanites und Ichnelates. Überlieferungsgeschichte und Text, Uppsala, 1962 (Studia Graeca Upsaliensia 2).

Tr. fr. : H. Condylis-Bassoukos, Stéphanitès kai Ichnélatès. Traduction grecque (XIe siècle) du livre Kalîla wa-Dimna d’Ibn al-Muqaffa‘ (VIIIe siècle), Louvain, 1997.

  • Antirrheticum adversus Galenum

Éd. et tr. fr. : Ch. Daremberg, Notices et extraits des manuscrits médicaux, grecs, latins et français des principales bibliothèques de l’Europe, Paris, 1853, p. 44-46.

Éd. et tr. ang. : P. Bouras-Vallianatos et S. Xenophontos, « Galen’s Reception in Byzantium: Symeon Seth and his Refutation of Galenic Theories on Human Physiology », Greek, Roman and Byzantine Studies 55, 2015, p. 459-463.

Éd. et tr. fr. : M. Cronier, A. Guardasole, C. Magdelaine et A. Pietrobelli, « Galien en procès à Byzance : l’Antirrhétique de Syméon Seth », Galenos 9, 2015, p. 89-139.

  • Opuscule astrologique sur la précession des équinoxes

Éd. : D. Pingree, « The Indian and Pseudo-Indian Passages in Greek and Latin Astronomical and Astrological Texts », Viator 7, 1976, p. 141-195, ici p. 192.

  • Lexique botanique (?)

Éd. :  A. Delatte, Anecdota Atheniensia et alia, t. II, Liège-Paris, 1939, p.  339-361.

______

 

Tusculum Lexikon griechischer und lateinischer Autoren des Altertums und des Mittelalters, 3. Aufl., Munich, 1982, p. 723-724.

F. Adams, The Medical Works of Paulus Aegineta, Londres, 1834, p. 109-117 et sq.

L. Allatius, De Symeonum scriptis diatriba, Paris, Siméon Piget,1664, p. 181-182.

G. Arabatzis, « Phantasia et intellect chez Syméon Seth. Sur les sources du Conspectus rerum naturalium», Rencontres de philosophie médiévale 11, 2010, p. 483-493.

H. G. Beck, Geschichte der byzantinischen Volksliteratur, Munich, 1971, p. 41-45.

I. Bloch, « Byzantinische Medizin », dans M. Neuburger et alii (éd.), Handbuch der Geschichte der Medizin, t. 1, 1902, ici p. 562-563).

P. Bouras-Vallianatos et S. Xenophontos, « Galen’s Reception in Byzantium: Symeon Seth and his Refutation of Galenic Theories on Human Physiology », Greek, Roman and Byzantine Studies 55, 2015, p. 459-463.

M. E. P. L. Brunet, Syméon Seth, médecin de l’empereur Michel Doucas. Sa vie-son œuvre. Première traduction en français du traité « Recueil des propriétés des aliments par ordre alphabétique », Bordeaux, 1939.

H. Condylis-Bassoukos, Stéphanitès kai Ichnélatès. Traduction grecque (XIe siècle) du livre Kalîla wa-Dimna d’Ibn al-Muqaffa‘ (VIIIe siècle), Louvain, 1997.

M. Cronier, A. Guardasole, C. Magdelaine et A. Pietrobelli, « Galien en procès à Byzance : l’Antirrhétique de Syméon Seth », Galenos 9, 2015, p. 89-139.

M.-H. Congourdeau, «Le traducteur grec du traité de Rhazès sur la variole », dans A. Garzya (éd.), Storia e Ecdotica dei Testi Medici Greci, Atti del II Convegno Internazionale (Parigi 24-26 maggio 1994), Napoli, 1996, p. 99-111.

A. Corlieu, Les médecins grecs depuis la mort de Galien jusqu’à la chute de l’Empire d’Orient (210-1453), Paris, 1885.

G. A. Costomiris, « Études sur les écrits des anciens médecins grecs. 4e sér. Hippiatriques et auteurs du XIe siècle : Psellus, Siméon Seth, Damnastès », Revue des études grecques 5, 1892, p. 61-72.

C. Daremberg, Notices et extraits des manuscrits médicaux grecs, latins et français des principales bibliothèques de l’Europe, Première partie. Manuscrits grecs d’Angleterre, Paris, 1853, p. 44-47 et 229-233.

D. Deakle, « Simeon Seth on Cannabis (Cognoscenti of Cannabis II) », Journal of Cannabis Therapeutics, 1, 2, 2001, p. 15-20.

J. A. Fabricius, Bibliotheca Graeca, t. X, Hambourg, 1807 (édition révisée par Harles), p. 320.

C. Faraggiana di Sarzana, «Una testimonia bizantina finora ignorata sulla Filosofia caldaica di Proclo », Prometheus 16, 3, 1990, p. 279-283.

P. Gautier, « Le typikon du Christ Sauveur Pantokrator », Revue des études byzantines 32, 1974, p. 1-145, ici p. 114-115.

P. Gautier, « Diataxis de Michel Attaliate », Revue des études byzantines 39, 1981, p. 5-143, ici p. 126–127.

G. Harig, « Von den arabischen Quellen des Simeon Seth », Medizinhistorisches Journal 2, 1967, p. 248-68.

G. Helmreich, « Handschriftliche Studien zu Symeon Seth », in Programm des K. humanistischen Gymnasiums in Ansbach für das Schuljahr 1912/1913, Ansbach 1913.

A. Hilka, Beiträge zur lateinischen Erzählungsliteratur des Mittelalters. I. Der  » Novus Aesopus » des Baldo. II. Eine lateinische Uebersetzung der griechischen Version des Kalila-Buchs, Berlin, 1924, reprint Nendeln 1970, p. 59-60.

A. P. Kazhdan, s. v. « Seth, Symeon », dans The Oxford Dictionary of Byzantium, Oxford, vol. 3, 1991, p. 1882-1883.

D. Krallis, Michael Attaleiates and the Politics of Imperial Decline in Eleventh-Century Byzantium, Tempe (Arizona), 2012.

F. Lauritzen, « Between the Past and the East : Symeon Seth’s Nutritional Advice for Michael VII Doukas », dans B. Pitarakis (éd.), Life is short, art is long: The Art of Healing in Byzantium, Istanbul 2015, p. 124-133.

P. Magdalino, « The Byzantine Reception of Classical Astrology », dans C. Holmes et J. Waring (éd.), Literacy, Education and Manuscript Transmission in Byzantium and beyond, Leyde, 2002, p. 33-57, ici p. 46-49.

P. Magdalino, « The Porphyrogenita and the Astrologers : A commentary on Alexiad VI. 7. 1-7 », dans Ch. Dendrinos, J. Harris, E. Harvalla Crook, J. Herrin (éd.), Porphyrogenita. Essays on the History and Literature of Byzantium and the Latin East in honor of Julian Chrysostomides, Aldershot, 2003, p. 15-31.

P. Magdalino, L’Orthodoxie des astrologues. La science entre le dogme et la divination à Byzance (VIIe-XIVe siècle), Paris, 2006, p. 99-106, 111-112 et 121.

P. Magdalino, « Occult Science and Imperial Power in Byzantine History and Historiography (9th-12th Centuries), dans Id. et M. Mavroudi (éd.), The Occult Sciences in Byzantium, Genève, 2006, p. 119-162, ici p. 148-156.

E. Meyer, Geschichte der Botanik, Königsberg, 1856, t. III, p. 356-365.

P. Moore, Iter Psellianum. A Detailed Listing of Manuscript Sources for All Works Attributed to Michael Psellos, Including a Comprehensive Bibliography (Subsidia Mediaevalia 26), Toronto, 2005, n°1045, p. 437-444.

E. Nicolaïdis, « Byzance et les sciences perse, latine et juive », dans V. Jullien, E. Nicolaïdis et M. Blay (éd.), Europe et sciences modernes. Histoire d’un engendrement mutuel, Berne-Berlin-Bruxelles, 2012, p. 83-104 (p. 88 sur Seth astrologue).

J. Niehoff-Panagiotidis, Übersetzung und Rezeption. Die byzantinisch-neugriechischen und altspanischen Versionen von Kalīla wa Dimna, Wiesbaden, 2003.

D. Pingree, « Gregory Chioniades and Palaeologan Astronomy », Dumbarton Oaks Papers 18, 1964, p. 133-160.

D. Pingree, « The Indian and Pseudo-Indian passages in Greek and Latin Astronomical and Astrological texts », Viator 7, 1976, p. 141-195 (p. 177 et 192)

M. Schmid, « Eine Galen-Kontroverse des Simeon Seth », XVIIe Congrès International d’Histoire de la Médecine, Athènes, 1960, vol. I, p. 491-495 (discussion, vol. II, p. 123).

L. P. Schrenk, « Byzantine evidence for Galen’s On medical experience», Byzantinische Zeitschrift 82, 1989, p. 251-257, ici p. 255.

R. Singermann, Jewish Translation History : A Bibliography of Bibliographies and Studies, Tempe Arizona, 2002, p. 69.

L.-O. Sjöberg, Stephanites und Ichnelates : Überlieferungsgeschichte und Text, Uppsala, 1962.

J. A. M. Sonderkamp, Untersuchungen zur Überlieferung der Schriften des Theophanes Chrysobalantes (sog. Theophanes Nonnos) (ΠΟΙΚΙΛΑ ΒΥΖΑΝΤΙΝΑ 7), Bonn, 1987.

B. Skoulatos, Les personnages byzantins de l’Alexiade. Analyse prosopographique et synthèse, Louvain, 1980, n° 184.

L. Stefou, Die neugriechische Metaphrase von Stephanites und Ichnelates durch Theodosios Zygomalas, Madrid, 2011.

M. Steinschneider, Die Hebräischen Übersetzungen des Mittelalters und die-Juden als Dolmetscher, Berlin, 1893, p. 872-883, n.148.

O.  Temkin, « Byzantine Medicine: Tradition and Empiricism », Dumbarton Oaks Papers 16, 1962, p. 95-115.

O. Temkin, Galenism. Rise and Decline of a Medical Philosophy, Ithaca-Londres, 1973, ici p. 118-119.

O. Temkin, The Double Face of Janus and Other Essays in the History of Medicine, Baltimore, 1977, ici, p. 214-215.

E. A. Varella, « Orientalische Elemente in der byzantinischen Heilkunde », Medicina nei secoli, n. s. 7, 1995, p. 29-40.

R. Volk, Der medizinische Inhalt der Schriften des Michael Psellos, (Miscellanea Byzantina Monacensia, 32), München, Univ., Diss., 1987.

R. Volk, s. v. « Symeon Seth », in Lexikon des Mittelalters, Stuttgart., vol. VIII, 1997, col. 365-366.

 

 

Autre bibliographie en ligne due à F. Lauritzen.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *